Imprimer cette page

BIENVENUE SUR LE SITE DU G.C.V.

===================================================================== 

.NEWS DU G.C.V.

 

=======================================================================

Le classement à la date du 15 août est en ligne. un oubli, une erreur staff.gcv@gmail.com

=======================================================================

 

BRAVO

========================================================================

Donnons des elles au vélo J-1

Etape 21! PARIS

 

Après une très très courte nuit, arrivée dans la forêt de Rambouillet où nous attendent plus de 150 personnes! Et pour moi le principal c’est de retrouver mon homme parmi la foule
Les 75km qui nous séparent des champs se font sur de jolies routes, si près de la capitale, c’est inespéré. 
L’arrivée sur les Champs Élysées est spectaculaire car nous prendrons toute la largeur des Champs avec nos vélos, ne laissant passer personne! 
Ça y est, on a bouclé la « Grande Boucle », on l’a fait! 

 

 

=======================================================================

Donnons des elles au vélo J-1

Etape 20! ALBERTVILLE/VALTHORENS

 

Une journée dantesque... mais nous ne savions pas à quel point!
Après 1 nuit courte dans un hôtel qu’on oubliera très vite, nous rejoignons la mairie d’Albertville où un petit comité nous attend. Quelle surprise de voir un collegue et sa femme ayant fait 2h de route pour venir m’encourager. Puis c’est au tour des journalistes de « Vive le Vélo «  de Sporza de venir m’annoncer qu’ils vont passer la journée avec nous! Le rêve car j’adore cette émission mais du coup pas question de lâcher quoi que ce soit . 
Nous partons donc en direction de Beaufort où de là, nous pourrons rejoindre le Cormet de Roselend 19km à 7%. Un pur bonheur. Ce col a pris la tête de mon classement. Il est long certes mais calme, vert, majestueux. Et surprise, au delà du 12ème km, c’est magistral! La vue sur le Lac, les Alpes... je suis sûre que c’est ici qu’ils ont tourné la pub Milka. 
La descente est toute aussi ravissante et j’en profiterai accompagnée d’Aude Morin (elles font du vélo). 
Un petit coup de pédale plus tard et nous arrivons chez MSSA, l’entreprise où travaille Stéphanie, ils nous ont préparé le ravito . 
Interview de Vive le Vélo puis ça repart pour affronter la montée de Belleville vers Val Thorens: 30km - 5,5% mais 30km quand même. Vive le vélo filme notre ascension sur plusieurs segments et très vite notre petit groupe s’est formé: Math, Claire, Aline, Marine et moi. Tout se passe bien jusqu’à 12km du sommet. Je me sens mal, je gère, le temps est orageux. Le groupe me soutient, je respire. 
A 6km du sommet, l’orage se rapproche, le pluie se fait vite insistante. Je rallierai tout de même Val Thorens au tempo de Marine qui ne veut pas me lâcher. Encore un effort que j’irai chercher dans mon plus profond et enfin le bout du bout de Val Tho. Vive le Vélo nous félicite. 
Vite il faut redescendre car je suis congelée. 
Accueil au centre sportif qui nous prêtera des essuies et leur vestiaire. Les dames ont été formidables. 
Mais ce n’est pas fini.... notre camion est tombé en panne! Le staff rapatrie nos sacs afin que nous puissions nous rhabiller. 
Heureusement il y a 1 cafétéria où nous pourrons prendre une boisson chaude et nous restaurer. Il est 22h, nous venons de prendre le départ pour 4h de transfert vers notre hôtel. Un taxi et une remorque viendront charger le reste des filles... rien à comparer au confort des pros... qui eux ne feront même pas toute l’étape vu les dégâts au Cormet suite à l’orage! 
Quelle étape... dantesque je vous le disais!

 

=======================================================================

Donnons des elles au vélo J-1

Etape 19! St Jean De Maurienne/TIGNES

 

Voici déjà la 2ème étape dans les Alpes. 
Nous débutons notre parcours à St Jean de Maurienne où la Mairie nous a préparé un accueil café. 
A peine élancés, nous grimpons déjà la côte de St André 3kl à plus de 6%, s’ensuit la montée d’Aussois 6km à 6,2% et là nous sommes accueillies par le comité de village: tapis rouge, arche et ravito bien sympa. A peine le temps d’une photo que déjà Mathieu relance la troupe! 
Ouf le premier tiers est derrière nous est c’était pas le plus beau en terme de parcours. 
Nous continuons sur le Col de la Madeleine, très joli, ceinturé de champs, 4,5km à 5,2%. Nous arrivons sur le plateau de Besane où l’école de Parapente nous accueille dans ses locaux pour notre pause de ... ah oui, déjà 14h! On sent bien que la fatigue s’installe dans l’équipe et qu’après l’étape d’hier, le corps sent arriver la fin de l’aventure et réclame son dû de sommeil. 
Mais bon! Pas encore le moment, il faut attaquer l’Iseran: 14km à 7,9%. C’est dur car c’est très chaud, nous avons à nouveau dépassé les 35 degrés. Le paysage reste très prairies vertes et de nombreuses cascades traversent la route. C’est une zone nature 2000 protégée. Il fait si chaud qu’à 3km du sommet, je ne résiste plus. Je dépose mon vélo et me rue sur une petite cascade pour me rafraîchir et tremper mon casque, ça m’aidera à gravir ce qui reste car on ne descend plus sous les 8%! 
La desce est dantesque, le vide impressionnant sur Val d’Isere. Mais c’est après que cela se corse. L’orage nous menace, la pluie a pris ses quartiers et la route est trempée. Le bitume est degeulasse, la pente se raidit et nous commençons à traverser des tunnels pas éclairés du tout. Je me retrouve esseulée, je ne vois plus grand chose et je ne suis plus non plus visible! Une voiture me frôle, je n’ai jamais eu aussi peur à vélo. C’en est trop, je pose pied à terre. Par chance le camion atelier arrive et le charge. Je ne pas risquer ma vie car j’ai encore beaucoup à faire, à voir et d’autres cols à gravir. 
On a qu’une seule vie, prenez soin de vous

====================================================

Donnons des elles au vélo J-1

Etape 18! St Jean De EMBRUN/VALLOIRE

 

La voilà la fameuse étape, la plus longue. 
Départ de l’hôtel à vélo à 7h45 pour rejoindre le départ qui a lieu à 8h. 
Nous montons fissa les demoiselles coiffées qui révèlent de jolies vues sur le lac de Serre-Poçon. 
Barcelonnette, premier arrêt ravito et nous filons sur le Col de Vars 9,3km à 7,5km. 
La descente est sympa mais nous arrivons dans le creux de la vallée des Gorges du Guil. Il fait chaud et ça devient étouffant. 
Je vais vivre un moment très dur et arriver au Ravito de Arvieux, au pied de l’Isoard, déshydratée, en hypo et fatiguée! Heureusement au ravito, je me rue sur les fruits et un peu de solide salé. Une petite sieste de 5’ et je retrouve mon appoint pour attaquer l’Izoard. Il est majestueux et c’est dur mais beau 14km à 7,3%. Le ciel s’est assombri et quelques gouttes bienfaisantes nous arrosent, facilitant notre progression. 
La descente sur Briançon, je la ferai derrière une moto, top car le bruit de la moto occupe mon esprit et je suis les mêmes trajectoires, j’en profite, enfin! 
S’en suis un mur sur Briançon puis la route s’éloigne de la ville pour rejoindre le Col du Lautaret; pas chouette du tout car beaucoup trop de circulation. 
Mais ouf, le Galibier est fermé à la circulation et après un ravito où nous nous jetons affamées sur les restes de pain-fromage, on attaque la montée des 8 derniers km (en vrai depuis Briançon ce sont 25km à 5% de moyenne, les plus dures sont après le Lautaret). 
Je grimpe avec Michmic, il est déjà 19h, le vent se lève mais on ne lâchera rien! À 1km de l’arrivée, au refuge, l’ambiance est folle et ça nous booste pour affronter le der des der à grimper, Yes on y est! 
On se couvre, photo et moi je remonte au camion (impossible d’affronter une nouvelle descente), je descendrai avec Mika et j’en prends plein les yeux tellement c’est beau! 
Nous arrivons sur l’esplanade de Valloire pour ouvrir la voie, il y a 200 personnes pour nous accueillir, c’est génial! On s’en souviendra toute notre vie
.Fin de la journée 21h, 1h d’avance sur l’horaire prévu! 
Nous logeons à l’auberge du d+ que nous rallions pour une fois à pied, ahhhhhh!
 
 
 

 

 

================================================================

Donnons des elles au vélo J-1

Etape 17! Pont du Gard/GAP

 

Voilà une étape qui promet d’être belle! 
Et promesse tenue: nous arpentons en matinée de jolis coins bien connus, Orange, Vaizon la Romaine, Buis les Baronnies (jumelée avec Waimes BE). 
Mais la chaleur est restée étouffante, le staff réapprovisionné sans cesse en bidons d’eau qu’on ne cesse de se vider sur la tête. 
On file on file et déjà le col de la sentinelle approche. El Diablo nous accueille pour une photo avec la team tranquille Mimil! On prend un petit rythme sympa, on rigole, on chante, on dégoûte les autres (reste 6km alors qu’en vrai il en reste 3 - aha vengeance!). 
Franche rigolade lorsque nous croisons un petit groupe de gendarmes et qu’Alexia s’écrie « oh oui passez-vous les menottes qu’on doivent plus grimper »
Arrivée en haut du Col avec un accueil pain de campagne-fromage-cerises-tartes maisons préparé par la famille de Claire: un régal pour nos organismes affamés! 
Descente sur Gap où Femmes Solidaires nous accueille! 
Merci à Bernard qui nous a ouvert la route dans sa Skoda rouge floquée « Donnons des Elles au vélo » et merci aux motards. La journée a été bien animée, on roulait en sécurité et tout le monde savait qu’on arrivait 

 

 

 



Page suivante : Résultats de La Brandt 2009